• :-)


    votre commentaire
  • Hola!

    Me llamo Cèlia y soy estudiante del Manuel de Cabanyes. Tengo 16 años y vivo en Vilanova i la Geltrú. Este año he empezado bachillerato y espero que todo me vaya bien, aunque es más complicado que los años anteriores. Vivo con mi familia: mi padre, mi madre y mi hermana. Me llevo muy bien con todos aunque a menudo discuto con mi hermana ya que sólo nos llevamos pocos años de diferencia a. En mi tiempo libre me gusta escuchar música, hacer deporte o tocar la guitarra. Escucho todo tipo de música aunque prefiero el rock, el pop y el jazz. He jugado a baloncesto desde que tenía 6 ó 7 años, no lo recuerdo muy bien, pero este año lo he dejado para apuntarme a voleibol con unas amigas. También me gusta salir con mis compañeras y compañeros a demás de leer, aunque este año tengo tantos libros de lectura en el instituto que estoy empezando a mirármelos con otros ojos.

     Si fuera por mí me abstendría de hablar del instituto pero como nuestro profesor nos lo ha pedido tendré que ceder. Estoy haciendo el bachillerato social, es decir de letras pero incluyendo las matemáticas. Las asignaturas que más me gustan son historia, griego, lenguas extranjeras y, según lo que hagamos, gimnasia. Las que menos me gustan son castellano y matemáticas. La verdad es que independientemente de que me vayan bien o no, siempre he aborrecido las matemáticas, no sabría decir porque pero así es.

    La verdad es que éste es el tercer año que estudio francés. Creo que se me da más o menos bien, aunque la pronunciación es muy difícil. He tenido mucha suerte ya que durante estos años el seminario de francés ha organizado muchas salidas fuera de España de modo que he podido practicar el Francés. Primero estuve en París pero al ser mi primer año no hablé mucho, y el año pasado participé en el intercambio con Mérignac. ¡En ambos viajes lo pasé muy bien!       

                                                                Cèlia


    votre commentaire
  • DAHL Roald

     

    Roald Dahl est né au Pays  de Galles le 13 septembre 1916. Il était le trosième des quatre enfants du couple Herald et Sofie Magdelenen Dahl, aunquels s'ajoutent deux autres enfants d'un premier mariage paternel.

    Roald dahl a connu une enfance et une jeunesse assez mouvementées. En 1920, son père est mort d'une pneumonie.

    Sa mère a décidé alors de s'installer en Anglaterre, à Landaff. C'est là qu'il a vécu jusqu'à l'âge de vingt ans.

    Il a arreté ses études à dix-huit ans car il rêvait de voyager et entrer comme stagiaire au « Service Orient » pour la compagnie pétrolière Shell.

    Il est parti travailler en Afrique , en 1936, à Mombasa au Kenya.

    Dès la déclaration de la Seconde Guerre Mondiale, il s'est engagé dans la Royal Air Force à Nairobi comme pilote de chasse.

    Six mois plus tard, il a échappé par miracle à un terrible accident d'avion dans le désert de Libye.

    Souffrant des suites de son accident, il a été repatrié en Angleterre. Escadrille 80, publié en 1986, fait le récit de ces années.

    Il est envoyé en Amérique comme attaché à l'ambassade britannique de Washington mais chargé aussi secrètement d'espionner. Il mène alors une vie mondaine, fréquentant des personalitées comme Ernest Hemingway.

    À Washington, en 1943, il a rencontré l'écrivain C.S. forester qui le pusse à relater son accident en Libye pour le Saturday Evening Post. Il publie son premier texte Les Grimlins, qui inspirera très fortement un flim Joe Dante, 40 ans plus tard.

    À la fin de la guerre, il a passé six années à écrire en Angleterre.

    En 1953, après en retour à New York, il a épousé la jeune actrise Patrica Neal dont il aura cinq enfants.

    Le couple s'est installé à Gipsy House, en Angleterre, où l'auteur écrira ses plus célèbres romans, dans une cabane, au fond du verger de sa maison.

    En 1960, il a publié un autre recueil de nouvelles à suspense : Kiss, kiss. Son fils, encore bébé, survit de justesse à un accident de voiture, mais subit d'importants dommages au cerveau.

    À partir de 1961, Roald Dahl s'est lacné dans la littérature enfantine pour distraire ses propres enfants.  

    En 1965, sa femme était victime d'une maladie dont elle est sortie handicapée.

    En 1967, il a participé à l'écriture du scénario d'un James Bond : On ne vit que deux fois.

    Il a écrit James et la grosse pêche et a connu son premier grand succès avec Charlie et la chocolaterie.

    Il a enchaîné alors les succès avec L'énorme crocodile (1967), La potion magique de Georges Bouillon (1981), Le Bon Gros Géant (1982), Sacrées Sorcières (1983) et Matilda (1988).

    Il s'est associé à Quentin Blake pour illustrer ses ouvrages. En 1983, il a divorcié pour épouser Felicity Crosland. Le 23 novembre 1990, Roald Dahl est mort atteint d'une leucémie. 


    votre commentaire
  • Le fabuleux destin d'Amélie Poulain

     La vie d'Amélie Poulain est entrée totalement dans la mienne. La musique, les acteurs et actrices, le lieu (Paris), les dialogues, etc. tout dans ce film est magnifique.
    Depuis de la première fois que je l'ai vu j'apprends toujours quelques choses nouvelles: c'est comme si on était
    dans une classe dont  la matière consistait  à apprendre des  leçons de vie.

    Personnellement, le film a été très spécial pour moi. Je crois que c'est un film très curieux : c'est un film pas comme les autres.

    C'est un film lequel n'est pas contaminé par les influences du cinéma américain: il n'y a pas le topique de la femme et l'homme 10 lesquels tombent amoureux l'un de l'autre et se marient (bien sûr dans une église). Le personnage d'Amélie est féerique : j'aimerais bien être un peu comme elle. Je dois parler aussi de la bande sonore : incroyable ! C'est un merveilleux concert. Pour moi beaucoup de les chansons sont géniales. Malgré les éloges que je fais il y a des gens qui ne sont pas du même avis.

    Je dois admettre que, en raison de la singularité qui le caractérise le film peut être détesté ou  encensé facilement.
    Dans les temps où le cinéma est dominé seulement par un pays (Les Etats-Unis),  les gens nous sommes habitués à un type de film, est c'est ne pas bien! Je crois que les films comme Le fabuleux destin d'Amélie Poulain sont l'antidote parfaite pour nous désintoxiquer  des influences de Hollywood.

     

    {
    function anonymous()
    {
    msoCommentShow('_anchor_1','_com_1')
    }
    }" onmouseout="function anonymous()
    {
    function anonymous()
    {
    msoCommentHide('_com_1')
    }
    }">


    votre commentaire
  • Collègue : Bonjour ! C'est ton premier jour ici ?  Je ne t'ai jamais vu.

    Moi : Oui.

    Collègue :  Mais c'est ton premier emploi ? Tu es très jeune !

    Moi : Oui, il y a  seulement deux mois que j'ai fini mes études.

    Collègue : Alors, bienvenue au monde de la folie !

    Moi : Bon je suis prêt pour tout.

    Collègue : J'espère ça ! Je plaisante, t'inquiètes pas. Tout est plus facile que

                      tout le monde pensent.

    Moi : D'accord.

    Collègue : Est-ce que tu es Parisienne ? Ton accent a quelque chose différent !

    Moi : Vraiment non. Ma vie est une large histoire. Je suis né à Hidelberg. Plus tard

              mes parents ont décidé d'aller à Paris. J'ai fait mes études ici et maintenant je

              suis en train d'y habiter.   

    Collègue : Oh ! Je des amis qui habitent à Hidelberg. Pour moi c'est très joli. J'y vais

                     souvent.

    Moi : J'y vais souvent aussi pour voire ma famille.

    Collègue :  Et tu es célibataire ? J'aime fouiner dans la vie des autres ! 

    Moi : Non, je suis mariée et j'ai un fils. La relation avec mon mari a été très drôle : on

             s'est connu dans l'université pendant la classe de chimie.

    Collègue : Alors vous êtes un couple amants de la science !                                 

    Moi : Oui !

    Collègue : Bon c'est l'heure de retourner au travail. On se voit après !

    Moi : Ok ! Mais quel est ton prénom ?

    Collègue : Oh, oui ! J'ai oublié de me présenter. Je m'appelle Martin.

    Moi : Je m'appelle Cèlia. Enchantée !

    Collègue : Enchantée aussi ! À tout à l'heure !

    Moi : À depuis !  


    votre commentaire